Allo.

Bienvenue! Ici on parle surtout de bouffe, de style, de la vie à la maison... J'espère que vous vous plairez!

Baume à lèvres maison

Baume à lèvres maison

Dans le cadre du Jour de le Terre, j’ai été invitée à une foire “zéro déchet” dans les bureaux de Bell Media. On m’a demandé de donner un atelier beauté DIY “facile”, soit un baume à lèvres maison!


Les ingrédients

Dans la mesure du possible, j’utilise des ingrédients bio.

On peut se procurer ce type d’ingrédients dans différents endroits : en ligne, dans certains magasins en vrac comme Bulk Barn, dans les épiceries santé ou zéro déchet comme LOCO, chez Coop Coco, etc. J’achète habituellement les miens sur Amazon.

La beauté de ce genre d’ingrédients pour des DIY beauté maison, c’est qu’ils sont à peu près tous multi-usages. Je me sers aussi de la cire d’abeille dans mon déodorant maison, entre autres. Le beurre de karité ainsi que l’huile de coco ont plein d’utilisation dans les produits pour le corps et les cheveux. (Et l’huile de coco en cuisine, évidemment!)

On peut trouver de la cire d’abeille soit jaune ou blanche -elle est toute aussi naturelle. Pour le baume à lèvres, j’aime bien utiliser la blanche mais la jaune fonctionne aussi! Avant, j’achetais la cire d’abeille en barres et je devais la râper. C’est très faisable mais c’est une étape de plus (et ça demande de l’huile de coude), donc maintenant je l’achète en mini-pastilles; on peut l’utiliser telle quelle dans cette recette.


Les contenants

Je privilégie les contenants en métal; la première fois que je suis allée en Angleterre, en 2001, je me souviens d’avoir acheté dans une pharmacie Boots un petit contenant en métal de Vaseline. J’avais trouvé ça tellement génial que je l’ai gardé et rempli à nouveau pendant plus de 10 ans! C’est-à-dire jusqu’à environ 2 ans, lorsque ce type de contenant est arrivé ici aussi.

Non seulement on élimine ainsi le plastique, mais ces contenants ont plein d’avantages : ils sont légers, incassables, hygiéniques et réutilisables à l’infini. Je les trouve aussi plus esthétiques de par leur minimalisme.

Vous n’avez pas non plus besoin d’en acheter spécifiquement pour ça : il existe plusieurs types de petits contenants recyclés du commerce qu’on peut tout simplement laver et prendre à la place. D’emblée, je pense à 3 contenants que j’ai déjà dans la maison, en plus de mes petits tins de Vaseline :

  • Des petits contenants en métal provenant d’un coffret dégustation de chez David’s Tea que j’ai reçu en cadeau

  • Des mini-contenants en verre avec un couvercle vissable qui proviennent d’un calendrier de l’Avent de confiture Bonne Maman

  • Des mini-contenants de vinaigrette (en plastique) avec couvercle attaché, qui arrivent parfois lorsqu’on commande une salade repas chez St-Hubert. (Je m’en sers aussi pour mettre du déodorant maison quand je pars en voyage).

Même si personnellement j’aime moins le plastique, utilisez ce que vous avez! S’il vous reste un contenant d’un autre type de baume à lèvres du commerce, go for it!


La recette de baume à lèvres maison

Baume 2.jpg


La quantité de contenants que vous pourrez remplir avec cette recette varie, tout dépendant de leur format! Un contenant de Vaseline contient 17 gr par exemple, tandis que les contenants sur la photo (les échantillons que j’ai préparé pour mon atelier) contiennent 5 gr. Une chose est certaine par contre, c’est que ça fait normalement PLUS D’UN CONTENANT. Assurez-vous donc d’en avoir quelques-uns. Je dirais qu’en moyenne, ça devrait en faire 4 ou 5 contenants.


  • 2 c. à soupe de cire d’abeille, soit en mini pastilles ou soit râpée

  • 2 c. à soupe de beurre de karité

  • 2 c. à soupe d’huile de coco

  • 1 c. à thé d’huile de vitamine E

  • Environ 30 gouttes d’huiles essentielles (voir section ci-bas)

  • Rouge ou gloss à lèvres pour colorer (facultatif, voir section ci-bas)


  1. Préparer les contenants ouverts sur une surface plane, avec un papier parchemin (ou du papier journal, etc.) en dessous.

  2. Dans une tasse à mesurer, verser la cire d’abeille, le beurre de karité et l’huile de coco.

  3. Faire chauffer au micro-ondes, 30 secondes à la fois, en mélangeant bien chaque fois. Le coco et le karité fondront plus rapidement que la cire d’abeille. C’est bien important de s’assurer que la cire d’abeille est complètement fondue!

  4. Ajouter ensuite l’huile de vitamine E et les huiles essentielles.

  5. Ajouter, si désiré, le pigment pour colorer.

  6. Bien mélanger le tout.

  7. Très délicatement, verser le mélange dans chacun des contenants, en prenant garde de ne pas trop les remplir.

  8. Ne pas bouger les contenants jusqu’à ce que le baume soit pris, soit au moins 30 minutes.


Le parfum

Il n’est pas obligatoire de parfumer le baumes; c’est au choix. La seule chose, c’est que le beurre de karité a une odeur assez forte, un peu boisée, qui ne plaira peut-être pas à tous. Ajouter un parfum permet donc de masquer cette odeur.

J’utilise un mélange d’huiles essentielles d’agrumes, que j’adore. Ce peut être des huiles essentielles de fleurs (rose, etc.)

Ce pourrait aussi être de la menthe poivrée, qui apporte une belle petite sensation de fraicheur. Celles qui aiment la cannelle peuvent également en mettre!


Le pigment

Encore une fois, ajouter un peu de couleur n’est pas nécessaire. Le baume peut très bien être blanc! Ça ne fait pas du tout l’effet d’un rouge à lèvres en passant, la couleur est très subtile.

J’aime me servir de tubes de rouges à lèvres ou de gloss que je ne mets pas; j’en reçois assez souvent des compagnies, mais j’en porte très rarement, donc ça me permet ainsi d’éviter le gaspillage et de faire du recyclage. Vous pouvez utiliser un produit que vous ne portez plus ou qui vous plaît moins.

Évidemment, c’est le seul élément de la recette qui n’est pas complètement naturel (sauf si le rouge à lèvres est naturel/bio, ce qui reste assez rare). Si on veut le faire 100 % naturel, on peut utiliser à la place de la poudre de betterave (on la vend comme supplément alimentaire ou on peut même la faire soi-même) pour la couleur et de la poudre de mica pour le côté brillant.

Peu importe ce qu’on utilise, il faut simplement se rappeler qu’on en utilise TRÈS peu : l’équivalent de 1/8 de c. à thé, ou même moins. C’est mieux d’en mettre un peu d’ajuster ensuite.


Quelques notes

Il est possible de faire refondre le mélange! Si par exemple vous n’êtes pas satisfaite, que la texture n’est pas parfaitement lisse une fois prise, que ce n’est pas assez parfumé, etc., remettez-le mélange dans la tasse et retournez au micro-ondes jusqu’à consistance liquide. Il n’y a pas de problème à le faire!

On peut utiliser une pipette pour remplir les contenants au lieu de verser le baume directement à partir de la tasse à mesurer : c’est plus précis et ça minimise les dégâts/les pertes.

Lorsque chaque baume est bien “pris”, je les essuie un par un avec un linge propre et je visse le couvercle.

Ça se conserve… indéfiniment. En période de canicule, le baume deviendra plus “mou” (mais pas liquide, à cause de la présence de cire d’abeille qui stabilise le tout) et s’il fait froid, sa texture sera plus ferme. C’est tout!

Biscuits coco-fudge

Biscuits coco-fudge

Gâteau salade de fruits

Gâteau salade de fruits

0