Allo.

Bienvenue! Ici on parle surtout de bouffe, de style, de la vie à la maison... J'espère que vous vous plairez!

Nouveaux planchers, nouvelles pièces! (Collaboration avec Flordeco)

Nouveaux planchers, nouvelles pièces! (Collaboration avec Flordeco)

Quand l’entreprise québécoise Flordeco m’a approché pour une collaboration cet été, ça ne pouvait pas mieux tomber! Ça va bientôt faire 7 ans que nous habitons dans cette maison, mais nous avions pourtant toujours une rénovation assez importante à effectuer : changer le plancher de la cuisine et de la pièce attenante, la verrière, qui est également mon bureau.

Alors que la cuisine elle-même avait été assez bien rénovée par l’ancien propriétaire, le plancher des deux pièces nous laissait complètement perplexe : du PRÉLART beige (très mal installé, d’ailleurs) pour la cuisine et de la céramique toute aussi beige et quelconque dans la verrière.

Nous savions que nous voulions utiliser les mêmes planchers dans les deux pièces, pour les harmoniser. Et nous avions cherché plusieurs fois quoi faire, mais sans jamais tomber d’accord ou être capables de conclure. Nous avions considéré différentes tuiles, mais elles ne fonctionnaient jamais avec les armoires ou avec le comptoir installé par l’ancien propriétaire, en granite tacheté brun (laissez-moi vous dire que c’est TRÈS difficile d’agencer ça!) Nous avions même considéré le bois, dont nous aimions le look -et qui se fait maintenant quand même dans les cuisines. Mais bref, ce projet semblait trop compliqué à résoudre alors toutes ces années, l’horrible prélart beige était resté.


Le avant

DSC08335-4.jpg
DSC08337.jpg



Voici donc le AVANT dans la cuisine. J’ai pris ces photos au début de la collaboration, il y a plusieurs mois, quand nous avions encore Bowie. Lorsque je suis allée les chercher pour enfin m’en servir, j’ai fait le saut car j’avais oublié que je l’avais inclus dans une des images. 😢 Mais bon, j’ai décidé de la publier quand même, parce que c’est ça la vie! (Si je peux me permettre une parenthèse: il nous manque encore terriblement et il n’y a pas une journée durant laquelle je ne pense pas à lui ou que j’aie les larmes aux yeux. Les enfants, lorsqu’ils sont fatigués ou déjà tristes, se mettent aussi à pleurer parce qu’ils s’ennuient. 💔 Mais on sait quand même, hors de tout doute, que c’était la bonne décision. J’ai eu des nouvelles récentes et il va VRAIMENT bien! Il est juste complètement heureux dans son nouveau milieu, dont l’environnement est exactement celui qui lui convenait. Il s’entend très bien avec son “grand frère” chien, il n’a aucun des comportements dérangeants qui accrochaient tellement ici et ses nouveaux humains continuent de trouver qu’il est beaucoup plus tranquille que l’autre, alors c’est la meilleure solution possible!)


Puisqu’on est dans le thème des animaux, je n’ai pas pris de photo “avant” de la verrière avec la caméra, mais voici une vieille photo Instagram avec notre belle Valentine (qui, en passant aussi, ne cesse de prendre du mieux depuis qu’elle est redevenue la reine de la maison. On s’occupe beaucoup plus d’elle et il faut bien trouver des aspects positifs à toutes les situations!)


L’apport de Flordeco

Nous avons donc profité de cette collaboration pour ENFIN régler ce projet qui me chicotait tant. C’était une première pour nous, de faire affaire avec des professionnels, parce que nous avons toujours fait les rénos nous-mêmes en faisant notre possible, y compris des salles de bain, un sous-sol et même plusieurs planchers!

Nous avons vite compris l’avantage de passer par une entreprise comme Flordeco : non seulement ils peuvent nous proposer des matériaux qu’on ne trouve à peu près pas dans les grandes surfaces et les centres de rénovation, mais leur expertise a été très précieuse. Alors que nous avions passé des années (à temps partiel, on s’entend) à essayer de trouver quoi poser comme plancher pour répondre à nos besoins, avec eux ça a été réglé en une moins d’une heure!

Rapidement, ils nous ont dirigé vers des tuiles qui imitent le bois, procurant donc le look que nous aimions mais avec le côté plus facile à entretenir et résistant de la céramique. En un tournemain, ils avaient trouvé LA teinte parfaite qui “matchait” à la fois avec le comptoir et avec les armoires! Puis en parlant un peu avec eux, on a aussi opté pour une solution à un autre de nos problèmes de toujours dans cette pièce : le chauffage déficient! Comme c’est une verrière, c’est une pièce très froide en hiver, et je travaillais presque toujours avec un manteau du mois d’octobre au mois d’avril!

À notre projet s’est donc ajouté un plancher chauffant, qui procure une chaleur beaucoup plus égale, confortable et éco-énergétique que les calorifères que nous avions dans ces pièces.

Finalement, à mon plus grand bonheur, nous avons décidé de faire installer la céramique en motif de chevrons, que j’aime d’amour! Un simple rafraichissement de plancher est donc devenu un projet qui m’inspirait et m’excitait beaucoup.


Les rénos et la transformation

Avec les délais d’installation de quelques mois, nous avons donc patiemment attendu et préparé les pièces. Quelle satisfaction incroyable d’arracher ZE PRÉLART, en passant. Nous avions aussi du travail électrique à compléter : le plancher chauffant demande l’installation d’un thermostat dédié ainsi que d’un ampérage suffisant dans la boîte électrique. De plus, nous avons fait retirer les 5 calorifères qui se trouvaient dans ces 2 pièces et condamné les fils reliés.

Conscient que nos nouveaux planchers changeraient TOUT, nous avons décidé d’en profiter pour effectuer une refonte des deux pièces, mais en minimisant le plus possible les coûts! Dans la cuisine, nous avons repeint en blanc, changé les fenêtres -un projet séparé pour gagner une meilleure isolation- et remplacé les moulures et plinthes, ce qui rafraichit beaucoup le look et minimise enfin le comptoir en granite. Dans la verrière, nous avons également repeint les murs (avec la couleur SICO de l’année 2019, Noir de Grand Manan, un hybride entre le turquoise foncé et vert forêt) mais également changé l’orientation de la pièce et choisi du nouveau mobilier. Bowie avait mangé/détruit notre ancien sofa gris! Nous en avions donc besoin d’un nouveau, et je savais que je voulais de la couleur et de la texture cette fois-ci. Finalement, j’ai acheté le nouveau, en velours très riche bleu saphir, sur le site de Wayfair pour 430 $ seulement! Et c’est un divan-lit. Il est un peu raide, mais je l’adore!

J’étais également prête à remplacer mon bureau/table de travail, qui avait coûté 39 $ chez IKEA en 2012. Avec le temps elle avait courbé au milieu et elle avait souffert de nombreuses “poques”; elle avait très mauvaise mine! Mon chum a donc ramené cette table de très grande qualité de son lieu de travail -ils s’apprêtaient à la jeter! La table n’était pas faite pour être adossée au mur : elle avait au départ la forme d’un parallélogramme. Donc il l’a coupée des deux côtés pour en faire un rectangle puis a collé une bande de veneer en noyer véritable sur le côté visible (qu’il avait dans son atelier), réalisant ainsi une bande de finition contrastante très jolie! Coût : 0 $.

Comme le bois formant la structure de la verrière commençait également à être défraichi, nous avons décidé de le peindre en noir avec une peinture protectrice, faite pour l’extérieur. Au bout de quelques heures de découpage et de travail, nous avions une pièce qui semblait complètement transformée et un look beaucoup plus contemporain! Coût : 0 $, puisque nous avons utilisé un restant de peinture acheté il y a quelques années pour peindre le garde du patio.

Avant les rénos, mon bureau était dos à la verrière : non seulement je ne profitais pas de notre magnifique vue mais il y avait toujours beaucoup de reflets dans mon ordi, ce qui était très fatiguant pour mes yeux. Nous n’avions pourtant pas le choix d’organiser la pièce ainsi, puisque le mur ou était mon bureau comportait 2 gros (et pourtant très inefficaces!) unités Convect-Air qui empêchaient de pouvoir y placer le divan. (Mon bureau étant plus étroit, il pouvait “fitter” entre les deux). Les planchers chauffants et le fait d’enlever les anciennes sources de chauffage ont donc permis un aménagement beaucoup plus naturel et sensé de l’espace, avec le divan faisant face aux fenêtres et mon bureau sur le côté de la verrière. Travailler à l’ordi est donc maintenant plus facile, et je peux également profiter de la vue!


L’installation

Finalement, le jour de l’installation est arrivé! Ça n’a pas été une semaine facile à la maison : il a fallu vider la cuisine au complet (incluant temporairement déménager notre mastodonte de frigo dans la salle à dîner) puisque nous ne pouvions pas y avoir accès pendant 4 jours. Nous avons donc prévu en conséquence et mangé nos soupers à l’extérieur (nous avions accès à la machine à café/thé et au grille-pain, mais c’est tout). Comme il fallait également vider complètement la verrière, j’ai dû temporairement réaménager mon bureau au sous-sol. Il y avait du stock partout et c’était le chaos total! Mais nous savions que ça valait tellement la peine.

DSC09017-3.jpg
DSC09015-3-Edit.jpg


L’installation a pris 3 jours : le premier jour a été consacré uniquement à l’installation de la composante chauffante. Je ne savais pas comment ça marchait, mais il y a d’abord une première couche de ciment, sur laquelle est installée une membrane qui ressemble à s’y méprendre à de l’énorme “papier à bulles”! Le fil chauffant est ensuite installé uniformément au travers de la surface à couvrir, selon un “pattern” précis. Le tout est ensuite recouvert d’une 2e couche de ciment puis laissé à sécher jusqu’au lendemain.

Le lendemain était la journée vraiment excitante, puisque notre plancher en chevrons a finalement pris forme! Dès le début, j’étais comme subjuguée par le motif. J’étais tellement contente qu’on ait osé choisir ça! Le talent de l’installateur (et de son apprentie) était vraiment remarquable, pour que tous les angles arrivent parfaitement au travers des deux pièces, et ce malgré tous les obstacles! Et tout était parfaitemement droit et exact; je n’en revenais pas! La journée a été longue pour eux: de 7 heures AM à 6 heures PM, sans pause ou presque.

La troisième journée était celle du coulis et elle s’est déroulée rondement! Il restait ensuite une seule journée à ne pas pouvoir marcher dessus pour laisser prendre, puis une autre journée avant de pouvoir laver le plancher en profondeur, puis ramener les électros dans la cuisine et remettre celle-ci “sur le sens”, par exemple en réinstallant les “coups de pied” qui se trouvent en dessous des armoires et en réinstallant les moulures.


Le après

DSC09060.jpg
DSC09066.jpg
DSC09063.jpg
DSC09062.jpg
DSC09051.jpg
DSC09052.jpg
DSC09049.jpg
 (Ne faites pas attention au “duck tape” en arrière; il reste toujours une fenêtre cassée dans la verrière qui sera remplacée d’ici quelques semaines).

(Ne faites pas attention au “duck tape” en arrière; il reste toujours une fenêtre cassée dans la verrière qui sera remplacée d’ici quelques semaines).

DSC09057.jpg
DSC09056.jpg
DSC09058.jpg

On a hâte de chauffer!

Je ne le savais pas non plus, mais il faut attendre UN MOIS avant de pouvoir partir le thermostat et enfin profiter de ce fameux plancher chauffant. Il nous reste encore une dizaine de jours à attendre! C’est parce qu’il faut laisser le temps au ciment de sécher complètement et en profondeur, afin d’éviter que le plancher ne craque.

J’aime tellement le résultat et je trouve que le tout a complètement rehaussé notre maison! Chaque matin quand je descends dans la cuisine j’ai envie de chanter et j’ai du mal à croire que c’est chez nous -qu’on est passés du prélart le plus laid au monde à ÇA… Puis en plus j’adore le réaménagement général de la verrière. Travailler ici est redevenu tellement inspirant… Déjà tout le monde gravite autour du divan, du fauteuil et de l’ordi; c’est véritablement notre “pièce de vie”, ou on est tout le temps, beaucoup plus que le salon!

Qu’en pensez-vous?



Note : Ces planchers n’étaient pas gratuits pour nous! 😊 Flordeco nous a accordé un rabais sur la facture finale, qui a été bien apprécié. Mais c’est surtout leur service personnalisé et leur expertise qui, je trouve, a fait toute la différence dans notre projet. Au total, le projet est revenu à environ 21 $ du pied carré, incluant la tuile et tout le matériel relié, le plancher chauffant et le thermostat intelligent, le service conseil, plusieurs visites à domicile, l’installation ainsi que les taxes et autres frais.

Muffins coco, dattes et... chou-fleur (chuttt! 🤫)

Muffins coco, dattes et... chou-fleur (chuttt! 🤫)

Brioches aux épices en couronne

Brioches aux épices en couronne

0