Allo.

Bienvenue! Ici on parle surtout de bouffe, de style, de la vie à la maison... J'espère que vous vous plairez!

Voici la nouvelle pomme Ariane!

Voici la nouvelle pomme Ariane!

Ce n’est quand même pas un événement commun d’assister à l’arrivée d’une toute nouvelle variété de pomme au Québec! J’ai récemment eu le privilège de participer au lancement de la petite dernière, qui porte le joli nom d’Ariane.

L’événement avait lieu au Verger Boileau, situé à Havelock, en Montérégie (c’est tout près de la frontière américaine). Il s’agit d’une entreprise familiale qui existe depuis 1939 et est présentement opérée par la 2e, 3e et 4e génération ensemble! Les Boileau ont plus de 80 000 arbres et en plantent environ 8 000 par année.

 

L’histoire d’Ariane

DSC08572.jpg

 

C’est ainsi qu’entre en scène Ariane, dont les pommiers ont été plantés en 2016. À leur 3e année, les pommes étaient prêtes à être lancées!

 Crédit photo : Myriam Baril-Tessier

Crédit photo : Myriam Baril-Tessier

 

La variété existe depuis 10 ans en France, où elle a été développée par l’INRA, un institut de recherche agricole. Après des décennies de recherche et de sélection naturelle, les agriculteurs français ont développé cette pomme différente, savoureuse et surtout éco-responsable. Elle est en effet naturellement résistante à la tavelure, un champignon qui s’attaque aux pommes et demande habituellement l’application de fongicide (pesticides) à plusieurs reprises durant le cycle de pousse. Ariane, quant à elle, en nécessite très peu et donne de superbes résultats quand même.

Je trouve que l’arrivée d’Ariane au Québec comble un besoin, puisqu’en général les pommes de fin de saison (qui sont prêtes en octobre) sont plus du type sucré et à chair moins ferme, par exemple les Empire et les Cortland qu’on utilise beaucoup pour cuisiner! Mais personnellement, ma préférence va de loin aux pommes de début de saison, qui sont plus sûrettes et croquantes (ici, on a l’habitude d’aller aux pommes à la fin-août, pour de vrai). Ariane, de par sa nature, est plus proche de ces dernières que j’adore!

 

Pourquoi avoir choisi cette variété?

DSC08605.jpg

 

Danny Boileau, qui est l’arrière-petit-fils du fondateur et actuel directeur de la production au verger, a entendu parler d’Ariane dès 2009. Intrigué par cette nouvelle variété prometteuse, il s’est rendu à deux reprises en France pour en apprendre plus. Là-bas, Ariane est surtout cultivée dans la région lyonnaise, soit entre Lyon et St-Étienne, dans un climat plus méridional que le nôtre! Comme Danny nous l’a expliqué, ce climat s’apparente un peu à ce que l’on retrouve dans la Vallée de l’Okanagan, puisqu’on y cultive traditionnellement beaucoup d’abricots, de cerises et de poires. Mais comme Ariane était cultivée avec succès dans certains endroits plus montagneux avec des précipitations de neige en hiver, les Boileau ont quand même évalué la faisabilité de l’importer ici. Et avec une récolte à la mi-octobre (ce faisant donc l’une des pommes les plus tardives ici), notre saison était assez longue pour se lancer.

J’ai demandé à Danny qu’est-ce qui l’avait poussé à choisir Ariane et sa réponse m’a redonné foi en l’humanité… Parce qu’une fois à la tête du verger lancé par ses arrière-grands-parents, il a compris la responsabilité sociale qui lui revenait désormais. Et il s’est retrouvé face à un choix : celui de continuer dans la voie habituelle d’une certaine époque (par exemple, continuer à cultiver des variétés comme la McIntosh en mode conventionnel) ou encore d’amener l’entreprise ailleurs. Et la réponse lui est venue d’elle-même : il voulait faire sa part pour l’environnement et laisser une empreinte plus durable. C’est ce qui explique en grosse partie le choix d’Ariane, une pomme qui s’intègre naturellement dans l’éco-système plutôt que la situation contraire.

Les Boileau font également d’autres essais de variétés présentement, qui sont toutes dans le même esprit : des choix écologiques qui peuvent même à la limite cadrer dans un mode de production biologique.

 

Le renouvellement d’un verger

DSC08591.jpg

 

Nous avons été surpris de voir que plusieurs vergers de chez Boileau (il y en a 200 acres au total!) ne ressemblaient pas à l’image qu’on voit d’habitude, avec de très gros arbres à l’aspect souvent un peu désordonné. Lorsque nous nous sommes approchés du premier verger, de loin j’avais même l’impression que c’était de la vigne! Lorsque j’ai réalisé que c’était bien des pommes, j’ai ensuite cru que tous ces arbres que l’on voyait était donc très jeunes et donc pas encore arrivés à maturité, ce qui expliquait leur taille compacte…

J’ai posé la question à Danny qui m’a répondu que ce n’était en fait pas le cas! Ça fait partie de la stratégie de renouvellement favorisée par les Boileau (stratégie dont fait partie Ariane, mais d’une manière générale environ 10 % des arbres sont renouvelés annuellement) : le choix d’arbres beaucoup plus petits qu’auparavant!

DSC08620.jpg


Ces arbres compacts, qui produisent quand même autant que les traditionnels, présentent en effet plusieurs avantages : ils ne nécessitent pas de grimper dedans pour la cueillette, ils facilitent le travail de la main d’œuvre, ils prennent moins de place donc permettent de planter plus d’arbres, ils obtiennent plus de soleil, ils sèchent plus rapidement après la pluie donc ont moins tendance à développer des moisissures… Cela change aussi tout à fait le look du verger, qui présente ainsi des « murs fruitiers » qui peuvent être tuteurés et protégés plus facilement.

  

Où trouver Ariane

DSC08597.jpg

 

Ariane est disponible dès maintenant dans les épiceries IGA. Elle est vendue en paquet de 2,2 lb sous la marque Hapi, un nom qui lui convient bien (il évoque à la fois la « pomme d’api » de la comptine française de notre enfance et la joie!) Hapi possède des droits exclusifs de commercialiser la pomme Ariane en Amérique du Nord; nous sommes donc très chanceux de l’avoir au Québec! Bientôt, Hapi proposera de plus d’autres variétés d’ici, comme la Gala et la Ambrosia.

En plus d’être écologique, c’est l’un des rares pommes sur le marché à être commercialisée non-cirée, parce que son aspect est naturellement beau et brillant!

Pour l’avoir essayé, je peux confirmer qu’elle ne goûte comme aucune autre pomme! Elle est sucrée avec une petite pointe acidulée, elle est très juteuse et croquante… Mais il y a autre chose aussi. Elle est décrite comme « pétillante » -et c’est vrai! Elle a un petit quelque chose d’unique qui vous fera l’adorer.


 Le lancement

DSC08637.jpg
 Crédit photo : Myriam Baril-Tessier

Crédit photo : Myriam Baril-Tessier

 Crédit photo : Myriam Baril-Tessier

Crédit photo : Myriam Baril-Tessier

 Crédit photo : Myriam Baril-Tessier

Crédit photo : Myriam Baril-Tessier

 Crédit photo : Myriam Baril-Tessier

Crédit photo : Myriam Baril-Tessier

À l’image de la pomme elle-même, le lancement d’Ariane était tout simplement charmant! Nous avons eu droit à un concert impromptu de l’auteure-compositeure-interprète Maude Audet (une très belle découverte!), suivi d’un magnifique dîner dans une grange en bois rustique toute illuminée, avec du jus / cidre de pommes et toute une variété de bouchées à la 🍎…

Note : Cet article est commandité et produit en partenariat avec Verger Hapi. Le contenu est complètement le mien.

Mon travail : #produitoffert

Mon travail : #produitoffert

Mon travail : comment je gagne ma vie

Mon travail : comment je gagne ma vie

0