Allo.

Bienvenue! Ici on parle surtout de bouffe, de style, de la vie à la maison... J'espère que vous vous plairez!

Faire son savon à lessive (et très bien vivre avec ça!)

Faire son savon à lessive (et très bien vivre avec ça!)

Depuis 3 ans, je fais mon propre savon à lessive. Pourquoi? Économiser bien sûr, mais aussi revenir à des ingrédients plus "naturels," plus de base. La raison principale était plutôt écologique : ça ne me rentrait pas dans la tête qu'à chaque deux mois, on achetait un GROS récipient de plastique rigide (qui était peut-être recyclé, soit, mais probablement pas), qu'on transportait avec un certain effort, qu'on vidait puis qu'ensuite on jetait (ou plutôt on mettait dans le bac bleu, sans garantie que ça allait bien se passer) pour aller en chercher un autre identique.

Déjà si on pouvait le rapporter et le remplir sur place, ce serait un grand pas, non? Je sais que certains endroits qui vendent des produits écologiques propose cette alternative, et j'applaudis! Mais ce n'est vraiment pas la norme, disons-le. Et puis rendu à ce point-ci, ça me semblait encore moins compliqué de le faire moi-même.

C'est effectivement vraiment simple; il n'y a que quelques ingrédients, avec des variantes. Dans le paragraphe précédent, j'ai mis le mot naturel entre parenthèses, parce que parfois, naturel ne veut pas non plus dire inoffensif. C'est le cas ici du borax, qui est un minerai naturel oui, mais qui peut être toxique si ingéré. Alors même si c'est naturel, il faut bien le garder hors de portée des petites mains ou des animaux domestiques curieux!

Une recette me dure plusieurs mois -je dirais entre 3 et 5, ça varie (ces temps-ci avec la piscine, je lave plus souvent les serviettes). Mais disons qu'en moyenne, je fais 8 à 10 brassées par semaine. La quantité à ajouter à chaque brassée : 1/8 de tasse, ou 2 c. à soupe de poudre. C'est tout. Minime!

C'est ce qu'on appelle retourner sa veste (propre)

Au début, pour tout vous dire, il s'agissait vraiment d'un essai. Je n'étais pas convaincue que j'allais continuer dans cette voie et je m'attendais à devoir faire des compromis et sacrifices. J'y allais presque à reculons!

C'est plutôt le contraire qui s'est produit.

C'est, de loin, le meilleur savon que j'ai utilisé. Il est doux et efficace (pour les taches problématiques, j'utilise une poudre d'oxygène pour faire prétremper et ce système fonctionne très bien). Il sent bon, mais surtout il ne sent pas trop fort.

J'ai arrêté d'utiliser de l'assouplisseur. Pour vrai! Je n'en n'ai tout simplement plus besoin : en sortant de la sécheuse, le linge sent bon, est souple et n'a pas plus de statique qu'à l'habitude. (Bien sûr, certains tissus synthétiques comme le polar ou le polyester produisent de toute façon beaucoup de statique, mais il y a d'autres moyens de contrer ça).

Je ne pensais jamais en arriver à ça mais maintenant, lorsque je fais le lavage ailleurs, l'odeur et la texture sont assez différentes pour que je le remarque et mon savon magique me manque.

D'abord, parlons des ingrédients.

Le savon pour lessive : je l'achète en pain, pour 2 $ chacun. On vend ce type de savon dans les épiceries santé et magasins d'aliments naturels, en vrac. Il est blanc et bien identifié comme "savon détachant pour lessive" ; il ne faut pas se tromper!

On vend également le savon déjà en poudre ou en paillettes, pour ceux que la première étape rebute (et je vous comprendrais!) Simplement, celui-ci est vraiment plus cher; il y a peu d'économie à faire par rapport au savon commercial dans ce cas. Mais ça reste plus naturel et écologique, ça c'est sûr!

Évidemment, le savon sert à détacher et à nettoyer les vêtements; il attire la graisse et la saleté.

Le borax : sert à désinfecter, nettoyer et désodoriser. Je l'achète dans une boîte de carton (zéro déchet) dans les épiceries santé, mais on peut également le trouver dans les épiceries régulières et en ligne. Le carton de 2 kg coûte autour de 15 $.

Les cristaux de soude : servent à éliminer la graisse, à neutraliser l'acidité, à adoucir l'eau et à faire disparaître les taches. Attention, ce n'est pas la même chose que le bicarbonate de soude (qui s'appelle baking soda en anglais, tandis que ce qu'on veut ici c'est du washing soda). Les cristaux de soude sont deux fois plus puissants que le bicarbonate (et -j'ai essayé-, on ne peut pas mettre 2 fois la quantité de bicarbonate à la place, ce n'est simplement pas aussi efficace). Le carton de 2 kg coûte environ 10 $.

Même si je dois racheter du savon plus "souvent" (je ne suis pas certaine qu'on peut dire que 3 fois par année c'est souvent?), les cartons de borax et de cristaux de soude durent vraiment longtemps, au moins 5-6 recettes. J'en suis à ma 2e boîte de chacun en plus de 3 ans, et je ne les terminerai pas en 2016 c'est certain!

Savon à lessive maison

  • 2 pains de savon à lessive, pour donner environ 6 tasses de savon râpé (ou 6 tasses de savon en poudre ou de paillettes)
  • 3 tasses de borax
  • 3 tasses de cristaux de soude
  • 20 gouttes d'huile essentielle de lavande
  • 20 gouttes d'huile essentielle de pamplemousse
  1. Il faut d'abord râper le savon. Oui, c'est la partie que j'aime le moins. La seule également qui me fait un peu sentir comme mon arrière-grand-mère, que je peux imaginer prisonnière et agacée par la corvée épouvantable que devait être le lavage dans ce temps-là. Mais il y a bien des choses pires que ça aussi! Ça prend tout au plus 15 minutes et je passe le temps en regardant des tutoriels sur YouTube. N'importe quelle râpe fait l'affaire. C'est pas mal une job de bras!
  2. Combiner ensuite le savon, le borax et les cristaux de soude dans un grand bol et mélanger pour que tous les ingrédients soient bien répartis.
  3. Ajouter les huiles essentielles et bien mélanger encore une fois.
  4. Transférer dans un contenant réutilisable.

Des variantes

  • Lorsque j'en trouve (il n'y en a pas souvent), j'ajoute également du savon de glycérine à la lavande. Cet ingrédient est complètement facultatif, mais il a deux usages : 1-comme il est bleu-mauve, il agit comme un agent de blanchiment optique naturel et 2-il ajoute un agréable parfum de lavande! Je le râpe aussi comme l'autre savon (1 ou 2 pain(s) par recette) : celui-ci est beaucoup plus mou et ça se fait très rapidement! On peut omettre l'huile essentielle de lavande dans ce cas.
  • En cas d'allergies, d'excéma ou de sensibilité aux odeurs, on peut également laisser faire les huiles essentielles et faire ce savon en version non-parfumée!
  • J'ajoute aussi parfois quelques gouttes de savon de Castille à ma brassée. Ça sent tellement bon! Et ça peut être une solution disons qu'il n'y a qu'une seule personne allergique ou sensible dans la famille : on peut utiliser le savon non-parfumé pour celle-ci, mais ajouter une bonne odeur pour le reste de la famille ou pour le linge de maison par exemple.

Une dernière recommendation si vous avez, comme moi, une laveuse frontale HE avec un petit compartiment pour le détergent. Je vous conseille d'ajouter quand même le savon directement dans la laveuse plutôt que d'utiliser ce dernier! Même râpé, le savon a une texture quand même plus grossière que la poudre habituelle et au contact de l'eau, un "pain de savon" pourrait se former et créer un bouchon entre le compartiment et la laveuse. Ignorant cela, je l'ai fait la première fois. On a eu un beau petit dégât. :-) #nefaitespascommemoi

Coût approximatif pour une recette : 8,25 $

Coût par brassée (calculé pour 145 brassées) : 0,17 $

Brocoli et chou-fleur rôtis

Brocoli et chou-fleur rôtis

Mission organisation

Mission organisation

0