Allo.

Bienvenue! Ici on parle surtout de bouffe, de style, de la vie à la maison... J'espère que vous vous plairez!

Délicieux oignons Vidalia

Délicieux oignons Vidalia

 

Avez-vous déjà goûté à des oignons Vidalia? Ils sont très sucrés, pratiquement sans aucun goût sulfuré ni piquant. Comme les pêches et les arachides, ils viennent de Géorgie, et sont considérés comme un mets raffiné. Ils ne sont pas si souvent disponibles ici, mais si vous en voyez, sautez dessus!

Mon chum est pas mal du tout pour se débrouiller à l'épicerie et dans la cuisine, ce que j'apprécie bien sûr beaucoup. Mais évidemment, il n'achète jamais vraiment ce que moi j'achèterais. Je retiens toujours un peu mon souffle quand il réapparaît avec les sacs, parce que comme la gestion des repas au quotidien me revient, il a beaucoup moins cette conscience et compréhension de ce qui va se passer (ou pas). Cet hiver, il a trouvé que c'était une excellente idée d'acheter un sac de 5 kilos d'avoine épointée. On aime bien le gruau pour déjeuner, mais disons que toute la famille trouve cette texture particulière plus ou moins agréable, alors voilà, cette gigantesque quantité d'avoine est toujours dans le garde-manger, me narguant chaque fois que j'ouvre la porte. (Ce qui me fait penser : il faudrait que je fasse une recette avec! Des muffins?)

La semaine dernière, alors que mon tiroir d'oignon était déjà très bien rempli merci, il me sort du sac un gros filet rempli d'oignons blancs. "Hiiii. OK. On va s'arranger!," dis-je sur un ton légèrement inquiet. "Non mais attends, tu vas être super contente!," lui de rétorquer. Et de me présenter sa précieuse trouvaille : un tout aussi gros sac d'oignons Vidalia. "Et bien c'est parfait, on va pouvoir faire une bonne grosse soupe à l'oignon!," ironisais-je, en pointant le thermomètre qui indiquait 35 degrés.

C'est alors que je réalisais que le seul moyen de me sortir de cette situation délicate serait de considérer carrément l'oignon comme un légume, et non pas comme un condiment à utiliser avec parcimonie. Voici l'idée que j'ai eu.

Oignons en papillotte

  • 6 à 8 oignons (Vidalia ou autre, si vous aimez les oignons!)
  • 1/4 de tasse d'huile d'olive
  • 1 c. à thé d'assaisonnement italien
  • 1 cube de bouillon de boeuf
  • 1 c. à thé de poudre d'ail
  • 1 c. à thé de poudre d'oignon
  • 4 tranches de bacon, coupé en petites lanières
  • Sel, poivre

Mélanger l'huile et les assaisonnements dans un grand bol (émietter le cube de bouillon). Peler les oignons et les couper en deux, puis les ajouter au bol avec le bacon. Préparer une papillotte (déposer un bon morceau de papier l'aluminium sur une vieille assiette à tarte), et y verser les oignons avec la sauce. Bien refermer le papier d'aluminium.

Cuire sur le barbacue à chaleur indirecte pendant environ 15 minutes, ou plus si désiré!

Je ne peux pas vous décrire à quel point cet accompagnement était DÉ-LI-CIEUX! Fondant, tendre, un peu caramélisé, avec le bacon qui ajoutait un petit côté fumé.

"Tu vois? J'ai bien fait," de dire mon chum avec un sourire narquois, en en reprenant pour la 3e fois.

Carrés pêches et fraises

Carrés pêches et fraises

Le temps des pivoines

Le temps des pivoines

0