Allo.

Bienvenue! Ici on parle surtout de bouffe, de style, de la vie à la maison... J'espère que vous vous plairez!

Les petits secrets d'une styliste culinaire

Les petits secrets d'une styliste culinaire

Depuis deux mois, je suis très prise (physiquement ET dans ma tête) par mon travail sur le prochain livre de recettes de Marie-Joanne Boucher, qui paraîtra au printemps chez Parfum d'encre.

C'est vraiment l'un des projets les plus captivants qu'il m'a été donné de faire et je ne veux pas que ça finisse! Malgré les grosses, très grosses journées de shootings photo et toute la logistique que cela implique pour la famille en entier (plutôt habituée à une maman qui est le plus souvent à la maison avec un horaire flexible). C'est drôle où la vie peut nous mener parfois; je ne pensais JAMAIS travailler sur un tel projet mais je me suis découvert une véritable passion!

J'apprends aussi beaucoup. Comme tous les shootings sont dehors, disons que c'est une école "à la dure" comme première expérience, puisqu'on est très loin de l'environnement contrôlé d'un studio! On dépend énormément de la lumière, de la température, des variables incontrôlables (à chaque shooting, les guêpes sont instantanément et intensément nos meilleures amies. Ou nos pires ennemies dans mon cas, puisque je suis allergique à leur venim et que j'ai souvent oublié d'apporter mon Epi Pen sur les lieux de shooting dans le feu de l'action -il restait dans ma sacoche à l'intérieur ou dans mon auto), de la distance à parcourir à partir de la cuisine avec la nourriture et tout ce dont on a besoin (qui peut inclure une échelle, des trépieds et réflecteurs, etc.)

Je l'ai déjà dit, mais j'apprends beaucoup d'Ariel, la photographe, sur qui tout repose aussi! Elle est extraordinaire et ne recule devant rien pour capturer "la bonne shot!"

Voici quelques "trucs de coulisses" avec lesquels nous avons composé depuis le début de notre travail. Tout cela va donner, je vous le promets, un livre EXCEPTIONNELLEMENT beau!!! On est carrément dans la food porn; on souhaitait vraiment créer de belles atmosphères pour inspirer et donner envie aux gens de se rassembler pour manger dehors (plutôt que d'être dans le réalisme le plus pur), mais en même temps TOUTES les recettes sont accessibles, faciles et délicieuses. Marie-Joanne a vraiment beaucoup de talent en cuisine (c'est moi qui prépare la majorité des recettes et qui dresse les plats pour les photos, mais la chef d'orchestre, c'est elle).

 

Les commandites

Que ce soit à travers la notoriété de mon amie Marie-Joanne, à travers celle de l'impressionnant portefolio de notre photographe (qui nous a ouvert les portes de chez Atelier Make) ou encore à cause de l'excellent travail de la maison d'édition, beaucoup de choses nous sont prêtées et / ou données. Je suis reconnaissante de ce fait à l'infini. Ça rend mon travail tellement plus facile et agréable.

La vaisselle nous est le plus souvent prêtée par Arthur Quentin. Imaginez le plaisir d'aller sur place et de choisir (à peu près) TOUT CE QU'ON VEUT dans ce paradis de la cuisine haute gamme, puis de partir avec sans que ça coûte rien! C'est comme un fantasme qui s'est réalisé pour moi. Ils sont vraiment, vraiment gentils de nous faire confiance; depuis le début des shootings, nous sommes certainement rendus à plus de 10 000 $ de matériel emprunté.

Avec ce plaisir vient beaucoup de stress par contre; nous devons rapporter tous les items comme neufs. Ils doivent être complètement propres, pas une égratignure, les étiquettes de prix encore intactes. Ce qui veut dire que nous ne pouvons évidemment pas cuisiner dedans; nous nous en servons uniquement pour déposer la nourriture à la dernière minute, en faisant très attention. Conduire avec ces trésors dans le coffre me déchire par en dedans à chaque petite bosse sur la route... Rapporter la vaisselle et la faire inspecter est toujours un moment hautement énervant. 😬 La dernière fois, j'ai eu une crevaison juste en revenant d'aller leur porter plusieurs milliers de dollars de vaisselle et j'étais tellement soulagée dans mon malheur qu'elle ne soit plus dans la voiture!

Deux shootings mettent plutôt en valeur la magnifique poterie artisanale de chez Make. Un ami collectionneur de Marie-Joanne nous a également prêté de la vaisselle mid-century dont nous some sommes servi pour un menu "tacos party" que nous avons shooté ici chez moi. Finalement, nous fournissons aussi beaucoup de nos propres items -je collectionne la vaisselle vintage entres autres et ça va faire drôle de voir autant de mes, de nos choses dans le livre.

Ce vieux panier à pique-nique appartenant à Marie-Joanne nous a inspiré tout un thème "Scottish High Tea" pour un de nos menus. Disons que cette journée de shooting n'a pas été désagréable!

Différents textiles (tellement importants pour la "texture" et l'ambiance des photos!!!)  nous sont prêtés par la boutique maison Un beau jour, à Joliette. Le service à thé de la photo ci-haut vient aussi de là, par ailleurs!

Les vêtements de Marie-Joanne sont choisis et stylés par la super équipe des Relookeuses et gracieusement prêtés par différentes boutiques; la plupart sont des créations de designers québécois.

Le délicieux pain nous provient de la boulangerie artisanale La Grigne tandis que les légumes d'automne pour notre shooting récoltes ont été donnés par un super petit marché de la région de Joliette, la Ferme Régis. (Tout ce que nous n'avons pas utilisé est allé à des banques alimentaires).

 

Le shortcake

Même si la recette dit de fouetter de la crème pour ce gâteau printannier, pour la photo j'ai plutôt utilisé un produit un peu épeurant, genre "Dream Whip". Il faisait très, très chaud et très soleil cette journée-là alors avec de la vraie crème le gâteau se serait sans doute affaissé après quelques minutes dehors, alors que nous savions que nous avions besoin d'au moins une heure pour prendre LA bonne prise. C'est une constante que j'ai appris comme styliste : l'idéal est bien sûr que conserver la nourriture la plus naturelle et la plus proche possible de la recette, mais parfois, il faut ce qu'il faut!

Finalement, le gâteau est resté plus de 3 heures dehors et il était encore complètement intact. Ensuite je l'ai rentré et on l'a laissé sur le comptoir jusqu'à 7 ou 8 heures du soir -ça faisait donc facilement 9 ou 10 heures qu'il était fait! Les fraises étaient affaissées mais RIEN n'avait bougé du côté de la crème. Imaginez ce que ça donne dans notre organisme! Vraiment personne n'avait envie de le manger.

 

Les homards

File_000-4.jpg

N'est-ce pas que celui-ci est particulièrement lustré? Avant leur grand moment, je les ai délicatement enduit d'huile végétale avec une petite brosse. Dommage, si j'avais porté attention à quelques détails (redresser la planche et cacher les chiffres sur le bois), ça aurait pu faire une très belle photo!

 

Les boissons

Que ce soit pour la limonade, le thé glacé ou toute autre boisson que je fais pour les photos (par exemple ma limeade au melon d'eau), je ne mets jamais de sucre dedans, puisque celui-ci va avoir tendance à brouiller le liquide et que la photo est plus importante que le goût dans ce cas! Disons qu'il y a eu quelques mauvaises surprises de la part de gens assoiffés et non-avertis qui se sont servis un verre de limonade non-sucrée!

 

Le vin rouge

Magnifique cette ratatouille n'est-ce pas? Exceptionnellement, pour le shooting récoltes, un ami chef de Marie-Joanne est venu cuisiner pour que je puisse consacrer plus de temps à assister sur les photos. Il était fabuleux!

Ce vin rouge par contre? Du jus de canneberges et raisin en gros contenant de plastique. La classe! Pour différentes raisons, on ne peut souvent pas manger ou boire la nourriture ayant servi pour des photos. Alors c'était un bon moyen de ne pas gaspiller de bonnes bouteilles et d'économiser un peu!

Une tarte aux pommes "de fête"

Une tarte aux pommes "de fête"

Bol de smoothie et... soupe aux fruits!

Bol de smoothie et... soupe aux fruits!

0